Icône bonne réponse

Bonne réponse

Situation 6 : Fabrice et Chloé

Non, il ne s’agit pas d’une situation de harcèlement sexuel au travail.

Explications :
Étant donné que le non consentement de Chloé n’était pas explicite, il n’apparaît pas comme inapproprié de la part de Fabrice de répéter son invitation, d’autant que cela ait été fait de façon respectueuse. Par ailleurs, Fabrice cesse les invitations dès qu’il comprend qu’elle n’est pas intéressée.

Aller à la situation 7